GILLES COLLIARD, VIOLON

Soliste, chef d’orchestre, compositeur et pédagogue: un musicien à multiples facettes.

Soliste, compositeur, chef d’orchestre et pédagogue, Gilles Colliard est un musicien complet. Né à Genève en 1967, Gilles Colliard étudie le violon au Conservatoire Supérieur de Musique où il obtient un 1er prix de virtuosité dans la classe de Jean-Pierre Wallez avant de se perfectionner auprès de Tibor Varga.

Dès l’âge de 15 ans il se produit en soliste et chambriste à travers le monde. Il interprète les concertos de Mozart, Bruch, Brahms, Tchaïkovski, Dvorak, Beethoven, Paganini, Bartók, Mendelssohn avec l’Orchestre de la Suisse Romande, le London Soloïst Chamber Orchestra, l’Orchestre Philharmonique de Bohème, le Festival Orchestra de Caroline du Nord, le Concentus Hungaricus de Budapest au Victoria Hall de Genève, au Queen Elisabeth Hall de Londres, au Conservatoire Tchaïkovski de Moscou, à l’Académie Frédéric Chopin à Varsovie…

A 18 ans, Gilles Colliard est 1er violon solo de l’Ensemble vocal et instrumental de Lausanne, 1er violon solo de la Camerata de Genève, 1er violon solo de l’Orchestre Sinfonietta de Lausanne et devient à 22 ans le 1er violon solo de l’Orchestre Symphonique de Bienne.

Sa passion pour la musique baroque l’oriente très jeune vers une étude approfondie de ce répertoire sur instrument d’époque. Il crée l’ensemble Amarcordes avec le claveciniste Michel Kiener et se produit alors avec Gustav Leonhardt tout en se perfectionnant avec Marie Leonhardt.

Parallèlement, il compose ses premières œuvres qui feront très vite l’objet d’un disque financé par l’Etat et le canton de Genève.

Le violoncelliste et gambiste Christophe Coin lui demande d’être son partenaire musical en intégrant l’Ensemble Baroque de Limoges comme violon solo.

Gilles Colliard a 29 ans et oriente alors une grande partie de son activité dans l’interprétation de la musique ancienne et la direction.

On le retrouve sillonnant le monde dans la plupart des festivals baroques en soliste dans les concertos de Leclair accompagné par les « Giardino Armonico » au château de Versailles ou par l’Ensemble baroque de Limoges dans les concertos de Locatelli au Queen Elisabeth Hall de Londres ou dans le double concerto pour violon et viole de gambe de Graun à la Kl.Philharmonie de Berlin.

En 2001, Gilles Colliard est nommé Directeur Artistique du Département de Musique Ancienne du Conservatoire de Toulouse et produit avec cette structure de nombreux projets.

Il dirige notamment l’Orfeo de Monteverdi, le Bourgeois Gentilhomme de Lully et présente pour le 300ème anniversaire de la mort de Jean Gilles son requiem en la Cathédrale St Etienne.

Il organise de nombreux colloques, notamment traitant de la rhétorique en invitant Jocelyne Chaptal et travaille en collaboration avec de nombreux danseurs, créant un atelier de danse ancienne dirigé par Christine Grimaldi.

1er violon du quatuor Ravel de 1996 à 2009, il orientera alors le répertoire du quatuor dans la musique française du 20ème siècle.  Le quatuor Ravel deviendra le quatuor en résidence au théâtre d’Evian de nombreuses années et effectuera plusieurs tournées au Japon.

En 2004, Gilles Colliard est nommé Directeur Musical de l’Orchestre de Chambre de Toulouse.

Il conduit cet ensemble sur tous les continents, du Japon au Brésil, de nouvelle Calédonie en Argentine.

Depuis 2011, il se produit avec la pianofortiste Yoko Kaneko. Ils ont notamment interprété l’intégrale des dix sonates de Beethoven lors d’un concert événementiel à Tokyo.

Fréquemment invité en tant que chef d’orchestre, Gilles Colliard dirige des formations symphoniques et orchestres de chambre dans tous les répertoires avec des solistes tels que Natalia Gutman, Gauthier Capuçon, Régis Pasquier, Anne Queffelec, Jean-Philippe Collard, Christophe Coin, David Kadouch, Ophélie Gaillard…

On le retrouve aussi bien dans un programme Schumann à la tête de l’Orchestre des Concerts Lamoureux, dans un programme Haendel avec l’Orchestre Baroque de Barcelone, dans la création de ses propres compositions avec l’Orchestre Leopoldinum de Wroclaw que dans les symphonies de Beethoven avec l’Orchestre Symphonique de Bienne.

Gilles Colliard enseigne le violon baroque et la viole d’amour au C.R.R. de Toulouse, lors de Master class et dirige l’Orchestre à Cordes Supérieur de Toulouse réunissant les meilleurs élèves du pôle supérieur instrumental (I.S.D.A.T) et du conservatoire.

Gilles Colliard est le Directeur Musical de l’Orchestre Baroque de Barcelone depuis 2015.

Il propose avec cet ensemble plusieurs séries de concerts en se produisant notamment chaque mois au Palau de la Musica de Barcelone.

Concernant son activité de compositeur, son catalogue comprend plus de 70 œuvres et autant d’arrangements.

Gilles Colliard compose pour toutes les formations, des sonates pour instruments seul aux oeuvres pour orchestres, concertos, opéras…

Son opéra « Le Mal des Ardents » est créé au grand théâtre de Limoges, son divertimento pour violon et orchestre en Suisse, son opéra « Tistou » en France et en Espagne, ses deux concertos pour violon sont créés par Régis Pasquier, son concerto pour piano est créé par Bruno Rigutto et son concerto pour trombone par Fabrice Millisher.

Parmi ses nombreux arrangements, sa version du 1er concerto de Liszt pour piano et orchestre à cordes est éditée chez Billaudot et fréquemment interprétée par Martha Argerich.

Gilles Colliard a écrit deux essais sur la musique baroque, « la musique baroque en 20 chapitres », « Vivaldi, l’Abécédaire ».

Il présente fréquemment des conférences dans ce domaine et est intervenant à la « European Graduate School ».

Il dirige depuis 20 ans le Festival du Moulin de Puymory dans le Limousin ainsi que celui de « Musique au cœur des moulins » dans l’Aude.

Gilles Colliard enregistre de nombreux disques (plus de 40) souvent récompensés par la critique.

Site Internet

Défilement vers le haut